SEO

content marketing
Pascal Beria, consultant et rédacteur en chef de la revue Tank, se penche sur l’évolution de la production de contenus accompagnant la révolution numérique et son impact dans les stratégies marketing des marques.

Pas un mot de plus, laissons place aux contenus en vidéo !!!

Pour en savoir plus sur cette thématique nous vous invitons à vous plonger dans le livre « La Révolutions des contenus » aux éditions SW Télémaque.

Publié le 30 avril 2014
Ce contenu a été publié dans Communication par admin, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
seo
Que vous soyez en train de concevoir votre site internet ou en vue de le refondre, n’oubliez pas d’optimiser votre stratégie SEO et boostez votre présence sur les moteurs de recherche !
 
Pour ceux qui connaissent de loin ce terme, le SEO (Search Engine Optimisation) correspond à un ensemble de techniques visant à maximiser la compréhension du contenu et des thématiques d’un site internet par les moteurs de recherche.

Ceci permet par conséquent d’obtenir un meilleur positionnement sur ces derniers, notamment sur Google, par référencement naturel.
 
Le SEO a été mal compris ou encore mis de côté durant les années précédentes. Or avec la multiplication du nombre de sites hébergés aujourd’hui, il devient nécessaire d’adopter une bonne stratégie afin de se démarquer et d’être bien visible.

 
En effet, en 2013 :

  • 6 entreprises sur 10 vont augmenter leur budget alloué au référencement
  • 63% des personnes développant leur site internet comprennent mieux les problématiques liées au référencement qu’en 2012
  • 65% des marketeurs pensent que le référencement naturel influence positivement et de façon plus importante les revenus d’une entreprise présente sur le Net

 
De plus, Google leader des moteurs de recherche avec 90% des parts de marché (entre 2012 et 2013), a récemment affiné son algorithme qui permet d’attribuer un positionnement aux acteurs présents sur le Web.

Votre réputation, la bonne notation de l’ensemble de vos pages sont à la base d’une bonne visibilité de votre site sur Google, mais quelles règles suivre pour booster votre stratégie SEO ?

 

1. Un contenu riche et marketé:
 
Retenez SEO = Marketing. Vos textes doivent être orientés afin de décrire votre activité en vous différenciant de vos concurrents : En quoi votre activité, vos produits ou vos services sont ils uniques, innovants ?
 
Rédigez des textes de qualité : au contenu compréhensible et riche, en y insérant une liste de mots clés que vous aurez prédéfinie en amont.

Par exemple, pour une bijouterie il est important d’associer bijouterie au terme plus spécifique « de créateurs » si cela est votre spécificité.
 
Aidez-vous en traçant l’arborescence de votre site : Dessinez également votre site page par page. Vous verrez ainsi de façon claire où et comment faire apparaître le plus clairement possible les informations importantes par l’utilisation entre autres des mots clés.
 
Enfin, pensez à soigner votre home page. Cette page constitue un enjeu majeur pour le SEO en étant la meilleur landing-page (La landing page est la page web vers laquelle renvoie un lien hypertexte proposé dans le corps d’un e-mail commercial ou dans un objet publicitaire. La ou les landing page(s) jouent un rôle clé et parfois sous-estimé dans une campagne, car ce sont elles qui doivent assurer la transformation post-clic).

Utilisez donc des termes clairs, généralement utilisés pour des fonctions similaires sur d’autres sites et qui à défaut d’être originaux, seront compréhensibles par tous (exemple : panier pour l’endroit où seront enregistrés les produits sélectionnés sur votre site par les internautes).

 

2. Un référencement pour tous les supports:
 
Votre site internet sera visité depuis un ordinateur, une tablette et certainement aussi depuis un Smartphone !
 
Quelle stratégie adopter en matière de référencement ? La solution la plus générale est de développer votre site en Responsive Design. Ceci facilite les mises à jour ainsi que la problématique des doublons. Mais cette question reste encore complexe car cette formule ne résout pas tout. Pensez également aux contraintes imposées par chacun de ces supports lors de la mise en ligne de votre contenu (notamment lors de supports vidéos, images, etc.).

 

3. Les tendances pour 2013 :
 
Faites du charme à Google:
 
Comme nous vous le disions précédemment, Google devient de plus en plus exigeant en terme de référencement.
 
Il vous est conseillé de créer votre compte Google Plus car nombreuses sont les sociétés qui ont observé un meilleur référencement en partageant du contenu redirigeant vers leur site grâce à cet outil.
 
Simon Gardette, expert en SEO, explique dans une interview donnée par Zdnet.fr, les changements majeurs que cette nouvelle politique de Google entraine : « En 2012, la recherche (et les algorithmes) sont passés du quantitatif au qualitatif (…). Depuis la création des moteurs de recherche les algorithmes se sont toujours basés sur des données de quantité (…) or 2012 a amorcé un changement. On constate l’apparition de vrais critères de qualité de page. En voici quelques uns incontournables. Premièrement, les résultats sont désormais présentés en fonction de l’historique de recherche de l’utilisateur, de ce qu’ont vu ses amis ou encore des « +1 » qu’il a pu effectuer. Deuxièmement : « plus c’est frais meilleur c’est ». C’est un fait, la fraicheur des résultats, et donc la notion de date de publication, constitue une donnée qualitative qui est maintenant prise en compte. En troisième lieu, citons le Page layout algorithm. Google devient désormais capable de détecter le contenu redondant de page en page et d’extraire l’information spécifique à la page. Derrière la technologie, l’idée est de pondérer la valeur des liens et des contenus qui se répètent de page en pages, d’identifier les menus de navigation, etc. Les liens ne valent plus tous la même chose et les contenus non plus. »

 
Un référencement social et participatif :
 
Enfin, ne négligez pas l’impact des réseaux sociaux dont les membres peuvent être vos prochains prescripteurs en partageant l’un de vos post et redirigeant ainsi des « friends » ou autres « abonnés » vers votre site.
 
Soignez donc votre contenu, en y insérant le maximum de mots clés, et stimulez votre auditoire par des jeux concours par exemple afin d’augmenter la popularité de votre site.

Auteur : Stéphanie Aubertin

Publié le 26 avril 2013
Ce contenu a été publié dans Marketing par admin, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

Le content marketing, canal de communication le plus utilisé par les marques en 2013, pourquoi ?

En 2013, l’utilisation du content marketing est devenue majeure dans les stratégies de marketing digital avec un chiffre de 34,8% (18,9% en 2012) selon l’étude du « State of content marketing 2013 »* publiée par Copypress.

Voici une synthèse de ce que vous devez connaître et comprendre sur le content marketing ou marketing de contenu.

 

Qu’est ce que le content marketing ?

« Le content marketing ou marketing de contenu désigne les pratiques qui visent à mettre à disposition des prospects ou clients un certain nombre de contenus utiles ou ludiques » (définition Web-marketing.fr)

Pour les marques, c’est une nouvelle forme de support et de message à créer.

Il ne s’agit plus de diffuser une information à but commercial mais au contraire de délivrer une information dont le message sera culturel. Le but n’est plus de générer du profit mais de construire une relation de long terme avec le consommateur basée sur la confiance.

Cette communication est donc totalement différente de la publicité classique (NB : le content marketing est également différent du brand content qui a pour but de créer un produit narratif qui sera diffusé sous forme de média, devenant ainsi une expérience à vivre).

Les réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook a favorisé le développement de cette nouvelle tendance marketing.

En effet, les marques peuvent augmenter leur notoriété et leur visibilité en diffusant sur leurs pages des actualités, images, qui apportent des informations sur leurs produits, services, histoire.

Des options comme le « Like » de Facebook permettent à la clientèle d’interagir directement avec les marques suivies, permettant à ces dernières de relever un grand nombre de caractéristiques sur leurs préférences.

Pour que l’intérêt de la clientèle reste en éveil, il est donc très important d’établir une stratégie social media pertinente et étudiée.

Les retours du content marketing sont extrêmement positifs : cette pratique s’avère être un véritable accélérateur de ventes (il faut savoir que la France compte 32 millions de cyberacheteurs, chiffre de la FEVAD publié en octobre 2012, dont 24 millions seraient actifs sur Facebook et 5,5 sur Twitter) et permet également de bien quantifier les retours sur actions menées (ROI).

 

Les ingrédients d’un content marketing à succès :

Selon l’étude d’Econsultancy réalisée en collaboration avec Adobe, Digital Intelligence Briefing**, les marketeurs se concentreraient majoritairement sur la création, négligeant ainsi l’optimisation du contenu.

Un contenu optimal est un contenu:

  • Pertinent, pouvant être partagé et réutilisé
  • Adaptable sur les différents supports de communication (ordinateurs, Smartphones, tablettes)
  • Personnalisable en fonction de l’utilisateur et du contexte : un contenu adapté au contexte et au consommateur procure chez ce dernier une réaction émotionnelle
  • Pouvant être commenté, partagé, utilisé à nouveau sur les réseaux sociaux de sorte à être facilement et largement diffusé
  • Enfin les clients veulent de l’originalité dans le contenu !

L’étude de Copypress citée précédemment précise que les articles de fonds sont préférés de loin au support vidéo (62,2% contre 51,9%).

 

Content marketing et SEO :

Enfin, un dernier point à intégrer : la stratégie du contenu marketing est liée à celle du SEO, Search Engine Marketing ou encore le référencement naturel.

Afin d’être bien positionné sur les moteurs de recherche, il est important de créer un contenu de qualité, optimisé pour permettre par la suite d’être bien visible sur Google.

Tout ceci justifie donc l’augmentation des budgets alloués à la création de ce type de contenus: les budgets de plus de 1500€ représentent aujourd’hui 56% alors qu’ils étaient de 47% en 2012.

 

 

Sources : e-marketing.fr, journaldunet.com, emarketinglious.f, ecommercemag.fr – Janvier, Mars 2013

 http://www.copypress.com/blog/2013-state-of-content-marketing-white-paper/
** Méthodologie

Ce huitième rapport trimestriel Digital Intelligence Briefing d’Econsultancy et Adobe repose sur une enquête en ligne effectuée en octobre 2012 auprès de plus de 700 professionnels côté client (53 %) et travaillant en agence (47 %).

Les professionnels interrogés travaillent dans des entreprises de toutes tailles. Plus de la moitié des personnes interrogées travaillent pour des entreprises dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 12 millions d’euros.

La majorité des personnes interrogées réside au Royaume-Uni. Un peu moins d’un cinquième (17 %) réside en Amérique du Nord et 16 % en Europe (hors Royaume-Uni). Les autres pays et zones géographiques représentés incluent l’Australie, l’Amérique du Sud et le Moyen-Orient.

Les professionnels interrogés travaillent dans divers secteurs. Les plus représentés sont la vente au détail et par correspondance (16 %), les services financiers (12 %), les services professionnels (10 %) et l’éducation (9 %). Un peu plus d’un quart des personnes interrogées (27 %) ont indiqué  » Autre  » comme secteur. Les autres secteurs regroupaient le secteur public et les ONG et l’informatique.

Publié le 26 mars 2013
Ce contenu a été publié dans Marketing par admin, et marqué avec , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.