news
Découvrez aujourd’hui, le résultat d’une étude menée par CCM Benchmark analysant les contenus et services que les internautes achètent le plus sur le web.

Dans le top 4 on retrouve:

  • La musique en strteaming ou téléchargement pour 49% des consommateurs de contenus web.
  • La VOD (achat ou location) pour 28%
  • Les jeux vidéo online pour 23%
  • Les livres numériques pour 21%

Cette étude met également en avant la préférence des internautes pour l’achat avec paiement à l’acte. Ce résultat dévoile l’inadéquation en les offres de services proposées et les désirs des consommateurs en recherche de plus de flexibilité.

Publié le 5 novembre 2014
Ce contenu a été publié dans Economie par admin, et marqué avec , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
content marketing
Pascal Beria, consultant et rédacteur en chef de la revue Tank, se penche sur l’évolution de la production de contenus accompagnant la révolution numérique et son impact dans les stratégies marketing des marques.

Pas un mot de plus, laissons place aux contenus en vidéo !!!

Pour en savoir plus sur cette thématique nous vous invitons à vous plonger dans le livre « La Révolutions des contenus » aux éditions SW Télémaque.

Publié le 30 avril 2014
Ce contenu a été publié dans Communication par admin, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
google_plus_bloggiks
Beaucoup de personnes sous estiment la portée et l’intérêt à utiliser la plateforme sociale Google+ pensant qu’elle ne sert qu’à rechercher des amis qu’elles n’aiment pas, idem pour les pages d’entreprises ou celles des marques.

Mais pourquoi tant de méfiance vis-à-vis de Google+ ?

Dans cet article, nous allons essayer de convaincre les plus réfractaires à ce média. Pour débuter, Google+ est un des grands médias sociaux présents sur le web avec 540 millions de membres dont 359 millions d’utilisateurs actifs. Elément qui en fait la deuxième plus grande plateforme sociale au monde.

Ensuite, les utilisateurs de G+ appartiennent à un ou des cercles et non pas uniquement en one-to-one comme d’autres réseaux sociaux. De plus, G+ est en ensemble de fonctionnalités permettant : de publier des articles, de mentionner les auteurs, d’accéder à des aperçus, de poster des commentaires et de partager des nouvelles avec le +1.

Un fonctionnement qui permet d’élargir plus rapidement son audience pour ses publications sur ses offres produits, services et actualités de l’entreprise.

G+ offre ainsi de nombreuses opportunités à prendre en compte dans la réflexion et la mise en œuvre de stratégies web marketing des entreprises :

  • G+ accroît la visibilité de la marque et / ou de l’entreprise dans les recherches Google. Un plus dans la stratégie de référencement naturel (SEO). Ne pas négliger que pour des questions de référencement « Google aime Google » : publier sur G+ favorisera la remontée et le positionnement du site et des pages de la société dans le moteur de recherche.
  • G+ est le deuxième réseau social sur la planète avec ses 540 millions d’utilisateurs comme cité précédemment.
  • G+ accélère la portée organique des contenus et développe la résonance de la marque et / ou de la société : elle s’inscrit comme un des éléments d’une stratégie de notoriété à moyen et long terme.
  • G+ est un outil de micro blogging facile à prendre en main et en prendre en compte pour dans l’élaboration de stratégie de Content Marketing et de campagnes d’Inbound Marketing.
  • G+ reconnaît les auteurs de chaque parution et connecte le site web à la page G+ correspondante, l’indexant ainsi dans le moteur (ne pas oublier d’inscrire l’url du site dans la description de la page entreprise sur G+). Point non négligeable pour le référencement naturel et dans la stratégie d’engagement entre l’entreprise et ses clients.

Par conséquent, plus vous publierez des contenus de qualité que vous partagerez sur la plateforme, plus votre audience deviendra large et augmentera la visibilité et la notoriété de votre marque, de votre entreprise, de vos produits, de vos services, etc…

Par ailleurs grâce aux +1, vous visualiserez votre niveau de ranking et l’engagement des membres de vos cercles vous permettant de concevoir des stratégies d’interactions efficientes avec vos prospects et clients.

Retrouvez ci-dessous les 5 raisons pour considérer les avantages de Google+ dans l’infographie publiée par MilestoneInternet.com.

infographie google plus cybelo

Publié le 15 avril 2014
Ce contenu a été publié dans Marketing par admin, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

2_ Logo_ ANTHRACITE

UNC Pro, première ligne de meubles gonflables pour l’évènementiel, lance sa campagne de crowdfunding avec KissKissBankBank.

UNC Pro est née en 2011 des idées novatrices d’un jeune entrepreneur, Ludovic Michetti. Après 7 concours nationaux de création d’entreprise remportés (voir Palmarès au bas de l’article), cette jeune start-up française s’est progressivement développée en France puis dans le reste du monde.

Pour la première fois depuis sa création, UNC Pro vient de lancer une campagne de financement collaboratif avec la plateforme KissKissBankBank. L’objectif : lever un total de 7500 € sur une période de 60 jours afin de financer le développement de ses cinq nouveaux coloris de housses textiles.

Pour Ludovic Michetti, les enjeux sont multiples : « découvrir un nouveau mode de financement, se rapprocher du consommateur, échanger, comprendre et progresser ».

unc pro

Soutenez la campagne de crowdfunding d’UNC Pro en cliquant ICI.

Des solutions réfléchies pour répondre à des besoins identifiés.

Face aux difficultés rencontrées par une grande majorité d’entreprises dans l’organisation de leurs évènements : coûts de transport élevés, problématiques de stockage, courte durée de vie du mobilier.

Ludovic Michetti propose une nouvelle alternative : le mobilier gonflable, léger, repliable, et composé de matériaux techniques de haute qualité (fabriqués en France).

Ce mobilier personnalisable répond donc aux besoins de nombreux professionnels. En 12 mois, l’entreprise commercialise plus de 2500 pièces.

17_ Pacific

La priorité pour 2014 : le développement de l’activité à l’international.

Avec plus de 500 clients internationaux enregistrés, cette jeune start-up a déjà su séduire de nombreux secteurs d’activité : luxe, évènementiel sportif, institutions publiques, agroalimentaire, etc.

Toutefois, les projets se poursuivent et se multiplient pour les années à venir. Élargissement de l’offre, ouverture vers de nouveaux marchés, UNC Pro ambitionne de devenir le leader mondial du mobilier gonflable personnalisable pour l’évènementiel.

 

Palmares d’UNC Pro

  • Premier Prix au Concours National de la Création d’entreprise – Createst
  • Premier Prix au Concours Innover et entreprendre de ESCP Europe
  • Prix Spécial Jury aux Palmes du Ecommerce CCIP Paris
  • Premier Prix aux Trophées Audace Awards, Cercle 16
  • Élus Jeunes Entrepreneurs Français, par le Coucours Petit Poucet
  • Lauréat du Prix MoovJee
  • Lauréat du Prix RMC Info Bougeonsnous

Publié le 24 février 2014
Ce contenu a été publié dans Communication, Economie par admin, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Bonial-logo-300dpi
La Saint-Valentin reste une tradition bien ancrée dans le cœur des Français : 66% la souhaiteront à leur conjoint ou conjointe…

top1 cybelo

 

Si la lettre ou la carte papier, tellement romantique, semblent définitivement passées de mode malgré 2% de nostalgiques, 11% utiliseront les nouvelles technologies pour se déclarer. Néanmoins, 60% des amoureux se souhaiteront leurs vœux de vive voix.

Mais la nécessité d’acheter un cadeau divise les Français !

En ce début d’année 2014 marquée par des soldes mitigées, la Saint-Valentin ne sera pas forcément synonyme de fête pour les commerçants, puisque 49% des français n’ont pas l’intention d’acheter de cadeau à cette occasion.

Pour autant, ceux qui décident de le faire constituent une cible aisée et attractive.

Le profil type de l’acheteur est un homme (56%) âgé de 35 ans et plus (57%)… et plutôt CSP+ (57%). La palme des intentions d’achat revenant à ceux vivant en couples avec enfants (62%).

 

top2 cybelo

Internet constitue la première source d’inspiration

37% des indécis iront se renseigner soit sur le site internet d’une enseigne (22%), soit sur un moteur de recherche (15%).

Cette proportion monte même à 56% chez les cadres supérieurs et professions libérales (CSP+), plus enclins à visiter le site d’une enseigne (35%) ou un moteur de recherche (21%). Le facteur générationnel est également déterminant : 39% des jeunes de moins de 25 ans s’informent grâce au net pour leurs achats de Saint-Valentin quand seuls 27% des personnes âgées de 65 ans et plus le font.

Enfin, du côté des sources d’inspiration « offline », 22% des français iront directement se renseigner en magasin, 15% des Français consulteront des catalogues ou prospectus pour trouver l’inspiration, tandis que 9% s’en remettront au bouche à oreille.

 Les magasins physiques tirent encore leur épingle du jeu.

top3 cybelo

Au final, 70% des Français disent vouloir acheter leur cadeau de Saint-Valentin en magasin physique.

Parmi les 30% d’acheteurs qui se tourneront vers les sites ou applications de vente en ligne, 18% opteront pour le site Internet d’une enseigne traditionnelle, les « pure player » de la Toile ne récoltant que 12% des intentions d’achat.

Là encore, on note qu’une fracture s’opère avec les CSP+ puisque c’est la moitié d’entre eux qui achèteront leur cadeau en ligne, sur le site d’une enseigne (31%) ou chez un « pure player » (20%).

« Cette enquête souligne un certain attachement des Français pour la Saint-Valentin, qui reste une tradition bien ancrée pour une majorité de couples, mais qui ne revêt pas nécessairement un aspect matériel pour beaucoup de Français », commente Matthias Berahya-Lazarus, Président de BONIAL, portail web et mobile permettant de consulter les catalogues et prospectus des magasins. « Côté commerçants, la cible à privilégier cette année pour tirer le meilleur parti de cet événement est celle des CSP+, qui, comme les générations plus jeunes, se tournent massivement vers des sources digitales pour faire des recherches ou concrétiser leurs achats. ».

Et suivez l’inphographie de BONIAL en cliquant ici.

Publié le 21 février 2014
Ce contenu a été publié dans Marketing par admin, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.